Mêlant, vidéo, danse et escalade, le projet danse verticale a démarré en janvier, et entrait dans le cœur du sujet  au mois de mars, avec une première séance sur le mur.

Trois  rencontres ont eu lieu en studio au conservatoire de Yerres, en compagnie des élèves de classes à horaires aménagés du collège Bellevue.

Une  séance dans le dojo, dédiée aux professionnels de l’IME,  a permis de partager cette approche inédite de la danse,  pour mieux accompagner les jeunes dans le projet .

Le vendredi 13 mars, une première séance pleine de poésie et de promesses, s’est déroulée en extérieur.

Transposant sur le tatami du dojo ou en studio (horizontale)  les qualités mobilisées par la pratique de l’escalade (verticale) , les séances permettent de renforcer la confiance en l’autre et en soi-même, favoriser les interactions, moduler le tonus entre prise et lâcher-prise.

Les séances en studio abordent les notions qui seront transposées devant et sur le mur : perception de la gravité, appuis et entrée en relation par des interactions dansées, duos, trios, groupe.,.

A chaque rencontre , le  visionnage de plusieurs vidéos de danse verticale permet  de comprendre l’histoire de ce courant et les concepts qui sous tendent ce travail, tout en favorisant l’imaginaire et la créativité.

Nous travaillons actuellement à reprendre et finaliser ce projet en septembre 2020

Sortie Théâtre

Juste avant le confinement une sortie spectacle au Théatre de BRUNOY, le jeudi 12 mars

Dans le cadre du partenariat avec le Conservatoire de Yerres, 20 jeunes accompagnés de 5 professionnels ont assisté au spectacle de danse contemporaine interprété par 35 collégiens  en classes CHAD (classe à horaire aménagé Danse) de la 6ème à la 3ème au Collège Bellevue : ” « Chorépicturalgraff !!! »

Une dizaine de ces élèves danseurs étaient aussi concernés par le projet Danse Verticale et devaient participer  aux séances à l’IME sur le mur d’escalade, d’où l’intérêt d’autant plus grand de créer du lien en assistant nombreux à leur performance

Le thème des connexions entre danse et peinture , a permis a plusieurs professionnels de mettre en relation ce qu’ils travaillent avec les jeunes et cette représentation sur scène

“Dans toute œuvre picturale on retrouve les fondamentaux de l’art chorégraphique: la forme, le temps, l’espace, l’énergie.

La peinture comme source d’inspiration….  Du corps reproduit à un corps transfiguré, déformé, réinterprété par la vision et le geste de l’artiste… De la puissance du trait, de la matière, des élans… Comment une peinture peut-elle influencer le geste, le mouvement, la corporalité, le déplacement du danseur ?

Dans ce spectacle, les jeunes artistes nous feront voyager, au travers de certaines toiles, non pas dans une reproduction de celles-ci mais dans une réappropriation, une interprétation de la vision du peintre, dans son univers”.