IME les Vallées – Présentation

L’IME SIPFPRO les Vallées est un externat accueillant des jeunes de 12 à 20 ans, présentant une déficience intellectuelle légère ou moyenne pouvant être associée à des troubles de la personnalité compatibles avec une vie en collectivité.

Les jeunes sont prioritairement du département de l’Essonne, mais aussi des départements de la Seine et Marne et du Val de Marne.

Les demandes proviennent:

  • De l’Éducation Nationale
  • Des Établissements Spécialisés
  • Des Services du Secteur Social, Médico-Social et de la Santé

Les objectifs

La diversité des situations et des parcours nécessite un accompagnement personnalisé et individualisé dans le cadre d’une prise en charge pluridisciplinaire répondant au plus près au besoin du  jeune.

Durant toute la durée du parcours à l’IME les VALLÉES il sera proposé un accompagnement spécifique, structuré autour des objectifs suivants :

  • Surmonter les difficultés par la mise en place d’une pédagogie adaptée qui doit permettre dans un premier temps la dédramatisation de l’échec et dans un second temps un réinvestissement des fonctions cognitives
  • Progresser dans un climat sécurisant, restructurant, favorable aux apprentissages
  • Préparer l’insertion du jeune à la vie active par des apports didactiques centrés sur le concret, une exploitation des éléments de la vie quotidienne dans un échange avec les professionnels

 

Les principes d’intervention

Des paradoxes au cœur de l’action de l’IME

L’éthique porte sur le « bien agir », elle s’affirme dans l’acte, sur fond de questionnement permanent. Pour intervenir, nous avons besoin d’un cadre (une organisation), d’un but (une stratégie), mais aussi de sens. L’IME doit pouvoir apporter des réponses à ces 3 niveaux, sachant que de nombreux points paradoxaux existent au quotidien :

  • protection et autonomie;
  • individuel et collectif ;
  • demande de l’usager et commande institutionnelle ;
  • autonomie et réglementation ;
  • secret et information partagée.

L’établissement anime des espaces de régulation et de réflexion permettant de traiter ces différents paradoxes survenant dans l’accompagnement.

Une capacité à accompagner une diversité de parcours

Un cadre protecteur et contenant est indispensable pour une majorité des jeunes. D’autres ont besoin d’un dispositif plus ouvert. Aussi l’établissement est-il en mesure de composer des parcours souples et séquentiels, en complémentarité et collaboration avec des acteurs extérieurs.

Une prise en compte globale de la situation de l’adolescent et de sa famille

La notion d’accompagnement peut recouvrir plusieurs dimensions, chacune étant susceptible d’être partagée avec des partenaires.

Permettre une réelle participation de l'ensemble des acteurs

Le projet d’accompagnement personnalisé constitue un espace d’échange, de concertation et de régulation au service de la participation de l’adolescent et de sa famille aux décisions relatives à son accompagnement.

Un accompagnement associant individuel et collectif

Chaque adolescent bénéficie de temps collectifs et temps de relation duelle, y compris dans l’accompagnement éducatif. L’IME est par ailleurs vigilant à prévenir l’établissement de relations exclusives.

Une approche ouverte à différentes références théoriques

Historiquement référé à la psychanalyse, cette approche n’est pas exclusive, l’établissement étant ouvert à d’autres éclairages complémentaires.

Un cadre d’accompagnement conçu comme un environnement bientraitant favorisant l’exercice des droits des personnes

Culture du respect de la personne et de son histoire, aller-retour entre penser et agir, la bientraitance est relayée par les outils d’information et de participation définis par la loi du 2 janvier 2002. L’IME met par ailleurs en œuvre des dispositions de prévention et de réponse.

 

Agrément

L’IME les Vallées fait l’objet d’un agrément conjoint de l’ARS, de la CRAMIF et de l’Éducation Nationale.

Le financement du prix de journée de l’établissement est assuré par la Sécurité Sociale.

Toute admission est assujettie à une notification d’orientation de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).